Grands entretiens

Penser le Paysage - Michel Corajoud

Réalisé par Gilles Le Mao

 

«Vous me demandez ce que je pense de la profession de paysagiste ? C’est moi qui l’ai créée !»
Michel Corajoud nait en 1937 à Annecy, et rejoint Paris pour intégrer l’école des arts décoratifs. Pensant laisser derrière lui le paysage rural de son enfance, il n’aura pourtant de cesse de le faire rentrer dans les ensembles urbains.
Militant d’un urbanisme réfléchi, il rejoint au milieu des années 1960 l’équipe de l’Atelier d’Urbanisme et d’Architecture (AUA), une structure coopérative engagée. Fondant ensuite sa propre agence avec Claire Corajoud, il réussit le pari de faire du paysagiste un acteur fort du monde urbain : il reçoit en 2003 le Grand Prix de l’urbanisme, décerné par le ministère de l’Écologie et de l’Aménagement du territoire.
Plus que par sa formation initiale, il a façonné et affiné sa vision de la discipline en même temps qu’il l’a enseignée, renouvelant alors la profession, durant 37 années de cours dispensés à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles.
Avec Claire Corajoud, il réalise de grands projets, tous situés en France : le parc du Sausset en Seine- Saint-Denis (1981-2005), immense paysage encore en devenir, ou les jardins d’Eole, en bordure des voies de la gare de l’Est à Paris (2004-2006). Il en tirera de nombreuses leçons, qu’il raconte, comme un manifeste, dans l’ouvrage «le paysage, c’est l’endroit où le ciel et la terre se touchent», sorti en 1981. En 2006, il sera l’inventeur du renouveau des quais de Bordeaux : il dessine près de 5 kilomètres de rives, et met en place le « Miroir d’eau », l’un des espaces publics les plus fréquentés de la ville.
Michel Corajoud s’était vu décerner le prix André Le Nôtre en 2013 pour l’ensemble de son oeuvre. Il décède en 2014, quelques mois après cet entretien.

[+]
Crédits: 
Une collection écrite et dirigée par Marie-Blanche Potte avec le concours de Jean-Michel Sainsard
En partenariat avec : 
le Ministère de la Culture et de la Communication, la Direction Générale des Patrimoines, service de l’Architecture.
Duration: 
180 min

Formats disponibles: 
Langues: 
Français
19€
 
Twitter icon
Facebook icon
Google icon

Et aussi

"L'ethnologie en héritage" est une collection patrimoniale d'entretiens filmés, dont le but est de dresser, tout à la fois, le portrait d'ethnologues et d'anthropologues français de renom, et de relater l'histoire des principaux courants et institutions de l'ethnologie française. Retrouvez la collection complète sur notre site.

"L'ethnologie en héritage" est une collection patrimoniale d'entretiens filmés, dont le but est de dresser, tout à la fois, le portrait d'ethnologues et d'anthropologues français de renom, et de relater l'histoire des principaux courants et institutions de l'ethnologie française. Retrouvez la collection complète sur notre site.

"L'ethnologie en héritage" est une collection patrimoniale d'entretiens filmés, dont le but est de dresser, tout à la fois, le portrait d'ethnologues et d'anthropologues français de renom, et de relater l'histoire des principaux courants et institutions de l'ethnologie française. Retrouvez la collection complète sur notre site.

"L'ethnologie en héritage" est une collection patrimoniale d'entretiens filmés, dont le but est de dresser, tout à la fois, le portrait d'ethnologues et d'anthropologues français de renom, et de relater l'histoire des principaux courants et institutions de l'ethnologie française. Retrouvez la collection complète sur notre site.