Nouveautés

  • Dynamo, le courant continu

    Dynamo, le courant continu, est une série documentaire de 6 x de 26 minutes qui raconte le quotidien d’un des hauts lieux de synergie des musiques créatives actuelles : La Dynamo de Banlieues Bleues, un espace inscrit dans un quartier populaire marqué par un brassage de populations déracinées, à Pantin. Pour comprendre la nécessité qu’un tel lieu existe et questionner la place de la musique dans notre société, nous suivons une saison de création à la Dynamo, à travers le travail de quatre formations accueillies en résidence. 

  • Un chez soi d'abord

    Dans le Grand Lille, d’anciens SDF atteint de maladies mentales suivent le  programme Un Chez Soi D’abord, qui part du principe qu’il y a plus de bénéfice à loger des SDF qu’à les laisser dans la rue. Accompagnés par des membres de l’association Abej, trois d’entre eux nous ouvrent la porte de leur appartement.  A travers plusieurs parcours, on découvre l’étendue du projet et ses résultats étonnant sur les populations les plus marginalisées. L’Etat annonce sa volonté de généraliser l’expérience, mais s’en donnera t’il les moyens ?

  • Peines Perdues

    Octogénaire vif et alerte, mon grand-père Abel vit seul dans son appartement surplombant le bois de Vincennes. En dépit de la mort récente de sa femme, Fanny, qui a partagé toute sa vie et avec qui il a réchappé du génocide juif, il continue à vivre comme avant. Mais le fantôme de Fanny ne cesse de ressurgir et de raviver des souvenirs épars.

  • Limousine - live @ La Dynamo

    Expert en trips oniriques, le classieux quatuor français a conçu spécialement pour la Dynamo un spectaculaire concert-rétrospective. En piochant à la fois dans leurs quatre albums, hanté par David Lynch, Jim Jarmusch, le blues thaïlandais ou la transe éthiopienne, et dans leur futur opus, inspiré par le groove et la great black music, nos quatre héros nous embarquent en toute élégance dans un voyage doux et sauvage au pays de la volupté musicale.

    Avec :

  • Le Monde est à nous

    Formée au théâtre, Nadjette Boughalem n’a eu de cesse de le pratiquer dans les structures sociales de l’extra-muros d’Avignon. Également médiatrice culturelle, elle entraine les habitants des quartiers à passer la frontière symbolique des remparts qui les sépare du cœur de la ville.

  • Gascogne

    (Fantaisie hermétique pour trois contes, un apiculteur, un archéologue)

  • Jean-Pierre Olivier de Sardan

    Jean-Pierre OLIVIER de SARDAN, après des études en science politique, en sociologie et en anthropologie, est entré en 1969 au CNRS où il est devenu directeur de recherche émérite. Il a aussi enseigné et dirigé de nombreux masters et doctorats en tant que directeur d’études à l’EHESS et professeur associé à l'Université Abdou Moumouni de Niamey. Il est un de fondateurs du LASDEL à Niamey, laboratoire de sciences sociales internationalement reconnu auquel il est toujours rattaché. Il a la double nationalité française et nigérienne.

  • Le paysage dans 100 ans

    Des paysages du nord de la France d'aujourd'hui défilent, une voix off les accompagne, lisant la correspondance et le journal de guerre d'un instituteur de campagne entre 1914 et 1916. Les textes de ce soldat révèlent la beauté et la destruction des paysages sur son parcours. Les lieux filmés deviennent des paysages mentaux, le passé interroge le présent.